«

»

avr 03

La Norvège réserve d’énergie ?

La production électrique Norvégienne représente entre 110 et 115 % des besoins du pays suivant les années , la totalité de cette production est satisfaite entre 95 et 99 % par ses barrages hydroélectriques ; voir le graphique ici :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=NOR&codeTheme=6&codeStat=EG.ELC.HYRO.ZS

Ce qui signifie donc que les capacités hydroélectriques dépassent les besoins du pays .

 

L’ambition de Stattkraft , l’entreprise publique d’électricité norvégienne est de devenir la future  » batterie  » de l’Europe , c’est ce qu’elle explique ici sur son site :

http://www.statkraft.fr/sources-denergie/hydroelectricite/le-transfert-de-lenergie-par-pompage/

 

Des barrages hydroélectriques existants ou des lacs de retenues sont destinés à devenir des réserves d’énergie de type STEP ( Stations de Transfert d’Energie par Pompage ) qui fonctionneront en tampon en complément des énergies renouvelables européennes , c’est ici :

http://www.statkraft.fr/sources-denergie/hydroelectricite/les-cinq-plus-grosses-batteries-de-statkraft/

 

Déjà , lors de vents forts , une partie des excédants de production des éoliennes danoises est transférée vers la Norvège par 3 liaisons de câbles sous-marins d’une capacité de 0,95 GW qui traversent le Skagerrak , tandis qu’une 4e liaison de 0,6 GW est cours d’installation et devrait entrer en service en 2014 . Ceci pour une puissance appelée nationale moyenne d’un peu plus de 4 GW .

Dans la limite de cette puissance , en plus de l’usage de STEP , les barrages hydroélectriques norvégiens sont utilisés en tant que moyens d’effacement quand la production éolienne danoise est importante , ce qui permet à une production équivalente hydroélectrique norvégienne d’être différée dans le temps . La flexibilité de production de l’hydroélectricité est particulièrement adaptée à cette fonction .

Potentiellement et théoriquement , c’est la quasi-totalité des capacités hydroélectriques norvégiennes qui pourrait être utilisée comme moyen d’effacement européen sous réserve de l’installation de lignes électriques d’échange suffisantes .

Une partie des barrages norvégiens sont installés en réseau et en cascade . Certains font déjà office de STEP , en quelque sorte ils sont hybrides . L’hybridation généralisée des barrages en cascade pourrait transformer le potentiel hydroélectrique norvégien en moyen d’effacement doublé d’un potentiel de STEP , les deux techniques pouvant se cumuler au même moment .

Pour visualiser la situation , on peut télécharger ce document de Statkraft , où en page 10 se trouve le schéma d’un des réseaux hydroélectriques et de STEP norvégiens , celui de Ulla – Forre : http://ddata.over-blog.com/1/23/41/67/Statkraft_s_Approach_to_Hydropower_Statkraft_Bysveen-1-.pdf

On a ici une idée de l’imbrication en réseau des différents barrages hydroélectriques et des STEP dans le pays .

 

Bien entendu la stratégie Norvégienne n’a pas échappé aux chroniqueurs allemands ; selon le  » spiegel  » , ici :

http://www.spiegel.de/international/europe/norway-wants-to-offer-hydroelectric-resources-to-europe-a-835037.html

<<   La Norvège veut devenir la batterie de l’Europe   >>

 

A cet effet , la capacité des moyens norvégiens est prévue en augmentation , c’est ce qu’on peut voir ici , dans les projections de production pour les années 2014 et 2015 en fin de tableau :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=6&codeStat=EG.ELC.PROD.KH&codePays=NOR&codeTheme2=6&codeStat2=x&codePays2=NOR&langue=fr

 

Une étude Allemande de 2010 , prévoit l’installation de lignes entre la Norvège et l’Allemagne et l’utilisation de retenues d’eau norvégiennes en tant que moyens tampons pour développer les énergies renouvelables allemandes , c’est ici : http://www.umweltrat.de/SharedDocs/Downloads/EN/04_Statements/2010_05_Statement15_Renewablesby2050.pdf?__blob=publicationFile

En page 60 , on découvre le réseau de retenues norvégiennes utilisables à cet effet .

En page 65 , on découvre la capacité des lignes projetées qui devraient relier la Norvège à l’Allemagne en transitant par le Danemark : 42 GW .

 

Pour l’instant , les réalisations allemandes dans ces infrastructures sont très en retard à cause d’avis techniques et politiques divergents tandis que les énergies renouvelables continuent de monter en puissance . Ce qui aboutit selon l’expression populaire à  » mettre la charrue avant les bœufs  » puisque les capacités de stockage progressent moins vite que les installations éoliennes et solaires .                                                                              En conséquence , dans l’immédiat , ce sont les centrales à gaz et à charbon qui doivent arrêter quand la production éolienne est trop importante . Ce qui ne manque pas par ailleurs de perturber les échanges d’électricité inter – européens .

Cette situation ne pourra pas durer , soit l’Allemagne devra passer à la réalisation rapide des lignes et des moyens de stockage qui lui manquent en sus de ceux qui sont déjà en service , soit elle devra freiner le développement des énergies renouvelables .

 

Alors finalement , dans ces conditions , la Norvège deviendra t elle la  » batterie tampon  » des énergies renouvelables de l’Europe comme elle en affiche régulièrement la volonté ?                                                                                                                                                                                    C’est à ses voisins producteurs d’énergies renouvelables d’en décider , et dans l’immédiat tout particulièrement à l’Allemagne .

Une chose est sure , la Norvège n’a pas besoin de nucléaire et il n’y a aucune centrale nucléaire dans le pays  .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>