«

»

avr 03

La Norvège réserve d’énergie ?

La production électrique Norvégienne représente entre 110 et 115 % des besoins du pays suivant les années , la totalité de cette production est satisfaite entre 95 et 99 % par ses barrages hydroélectriques ; voir le graphique ici :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=NOR&codeTheme=6&codeStat=EG.ELC.HYRO.ZS

Ce qui signifie donc que les capacités hydroélectriques dépassent les besoins du pays .

 

L’ambition de Stattkraft , l’entreprise publique d’électricité norvégienne est de devenir la future  » batterie  » de l’Europe , c’est ce qu’elle explique ici sur son site :

http://www.statkraft.fr/sources-denergie/hydroelectricite/le-transfert-de-lenergie-par-pompage/

 

Des barrages hydroélectriques existants ou des lacs de retenues sont destinés à devenir des réserves d’énergie de type STEP ( Stations de Transfert d’Energie par Pompage ) qui fonctionneront en tampon en complément des énergies renouvelables européennes , c’est ici :

http://www.statkraft.fr/sources-denergie/hydroelectricite/les-cinq-plus-grosses-batteries-de-statkraft/

 

Déjà , lors de vents forts , une partie des excédants de production des éoliennes danoises est transférée vers la Norvège par 3 liaisons de câbles sous-marins d’une capacité de 0,95 GW qui traversent le Skagerrak , tandis qu’une 4e liaison de 0,6 GW est cours d’installation et devrait entrer en service en 2014 . Ceci pour une puissance appelée nationale moyenne d’un peu plus de 4 GW .

Dans la limite de cette puissance , en plus de l’usage de STEP , les barrages hydroélectriques norvégiens sont utilisés en tant que moyens d’effacement quand la production éolienne danoise est importante , ce qui permet à une production équivalente hydroélectrique norvégienne d’être différée dans le temps . La flexibilité de production de l’hydroélectricité est particulièrement adaptée à cette fonction .

Potentiellement et théoriquement , c’est la quasi-totalité des capacités hydroélectriques norvégiennes qui pourrait être utilisée comme moyen d’effacement européen sous réserve de l’installation de lignes électriques d’échange suffisantes .

Une partie des barrages norvégiens sont installés en réseau et en cascade . Certains font déjà office de STEP , en quelque sorte ils sont hybrides . L’hybridation généralisée des barrages en cascade pourrait transformer le potentiel hydroélectrique norvégien en moyen d’effacement doublé d’un potentiel de STEP , les deux techniques pouvant se cumuler au même moment .

Pour visualiser la situation , on peut télécharger ce document de Statkraft , où en page 10 se trouve le schéma d’un des réseaux hydroélectriques et de STEP norvégiens , celui de Ulla – Forre : http://ddata.over-blog.com/1/23/41/67/Statkraft_s_Approach_to_Hydropower_Statkraft_Bysveen-1-.pdf

On a ici une idée de l’imbrication en réseau des différents barrages hydroélectriques et des STEP dans le pays .

 

Bien entendu la stratégie Norvégienne n’a pas échappé aux chroniqueurs allemands ; selon le  » spiegel  » , ici :

http://www.spiegel.de/international/europe/norway-wants-to-offer-hydroelectric-resources-to-europe-a-835037.html

<<   La Norvège veut devenir la batterie de l’Europe   >>

 

A cet effet , la capacité des moyens norvégiens est prévue en augmentation , c’est ce qu’on peut voir ici , dans les projections de production pour les années 2014 et 2015 en fin de tableau :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=6&codeStat=EG.ELC.PROD.KH&codePays=NOR&codeTheme2=6&codeStat2=x&codePays2=NOR&langue=fr

 

Une étude Allemande de 2010 , prévoit l’installation de lignes entre la Norvège et l’Allemagne et l’utilisation de retenues d’eau norvégiennes en tant que moyens tampons pour développer les énergies renouvelables allemandes , c’est ici : http://www.umweltrat.de/SharedDocs/Downloads/EN/04_Statements/2010_05_Statement15_Renewablesby2050.pdf?__blob=publicationFile

En page 60 , on découvre le réseau de retenues norvégiennes utilisables à cet effet .

En page 65 , on découvre la capacité des lignes projetées qui devraient relier la Norvège à l’Allemagne en transitant par le Danemark : 42 GW .

 

Pour l’instant , les réalisations allemandes dans ces infrastructures sont très en retard à cause d’avis techniques et politiques divergents tandis que les énergies renouvelables continuent de monter en puissance . Ce qui aboutit selon l’expression populaire à  » mettre la charrue avant les bœufs  » puisque les capacités de stockage progressent moins vite que les installations éoliennes et solaires .                                                                              En conséquence , dans l’immédiat , ce sont les centrales à gaz et à charbon qui doivent arrêter quand la production éolienne est trop importante . Ce qui ne manque pas par ailleurs de perturber les échanges d’électricité inter – européens .

Cette situation ne pourra pas durer , soit l’Allemagne devra passer à la réalisation rapide des lignes et des moyens de stockage qui lui manquent en sus de ceux qui sont déjà en service , soit elle devra freiner le développement des énergies renouvelables .

 

Alors finalement , dans ces conditions , la Norvège deviendra t elle la  » batterie tampon  » des énergies renouvelables de l’Europe comme elle en affiche régulièrement la volonté ?                                                                                                                                                                                    C’est à ses voisins producteurs d’énergies renouvelables d’en décider , et dans l’immédiat tout particulièrement à l’Allemagne .

Une chose est sure , la Norvège n’a pas besoin de nucléaire et il n’y a aucune centrale nucléaire dans le pays  .

23 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bobby

    Il serait intéressant de savoir combien de leurs retenues d’eaux sont transformables en STEP…

    Il faut si je ne me trompe pas une réserve d’eau haute et une basse pour cela (les fjords leurs servent de réserve basse ?).

    Et chez nous, reste-t-il des retenues équipables mais non encore équipées ?

    1. Claudio

      1) potentiellement et théoriquement c’est la totalité des barrages norvégiens qui peut être transformée en STEP puisqu’on peut utiliser les Fjords en tant que réserve inférieure . Toutefois en pratique , les nombreuses petites retenues ne le sont pas pour cause de manque de rentabilité , le résultat en terme de capacité ne justifierait pas les dépenses en travaux . Mais je ne peux pas vous dire exactement ce qui est économiquement transformable , peut être la moitié , en fait je n’ai rien lu d’exhaustif sur le sujet .

      2) Au-delà de ce potentiel de STEP , c’est l’utilisation des barrages norvégiens en tant que capacité d’effacement qui est intéressante . Par exemple , quand il y a trop de production éolienne au Danemark , la Norvège peut consommer de l’électricité éolienne danoise à la place d’une part équivalente de son électricité issue des barrages , ce qui lui permet d’économiser d’autant ses réserves d’eau . Ensuite , l’eau économisée peut reproduire de l’électricité qui est renvoyée au Danemark quand la production éolienne y est insuffisante .

      Pour l’instant cette technique d’effacement est limitée par la capacité des lignes électriques qui relient les 2 pays , mais une 4e ligne est en cours de construction , c’est ce qu’on peut lire ici : http://www.enerzine.com/14/11097+danemark–norvege–une-4eme-interconnexion-electrique+.html .

      Ce n’est qu’une étape intermédiaire puisque le Danemark a l’intention de s’appuyer sur le potentiel norvégien pour passer à 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2050 , voilà à ce sujet une petite lecture intéressante parmi d’autres à télécharger : http://www.grtgaz.com/fileadmin/transition_energetique/documents/GRTgaz_4_avril_V3.pdf

      3) les STEP et la capacité d’effacement peuvent se cumuler . La Norvège peut à la fois consommer de l’électricité éolienne étrangère à la place de sa propre production hydroélectrique et en même temps utiliser une autre importation d’électricité éolienne pour recharger des STEP . Dans la situation inverse la production hydroélectrique et la production des STEP est également cumulable .

      4) des retenues d’eau , des lacs d’altitude ne sont actuellement pas équipés pour produire de l’électricité pour la simple raison que la Norvège n’en a pas besoin . Le pays a donc la possibilité d’augmenter de manière significative sa production hydroélectricique et par la même occasion ses capacités de STEP .
      C’est la volonté politique de devenir la future batterie de l’Europe en complément du développement des énergies renouvelables européennes . Les politiques Norvégiens et les représentants de Statkraft ( l’EDF norvégienne ) ne manquent pas une occasion de le rappeler .

      5) La France comme tous les pays qui ont des montagnes , tels la Suisse ou l’Autriche , a la possibilité de construire de nouvelles STEP. Malheureusement en France , une propagande cherche à nous faire croire que la variabilité de la production des énergies renouvelables est un obstacle insurmontable .
      On entend même dire qu’on ne sait pas stocker l’énergie en masse .
      Ce qui est un comble étant donné que la France a été un pionnier dans la construction des STEP . La STEP du Lac Noir dans les Vosges a été mise en service en 1933 , c’est ce qu’on peut lire ici sous la plume d’EDF : http://alsace.edf.com/economie/centrale-hydroelectrique-du-lac-noir-la-deconstruction-est-lancee/
      La France est toujours réputée à l’international dans la construction de STEP , avec 2 entreprises françaises : EDF et Alstom . Par exemple , la STEP d’Afourer au Maroc a été construite par Alstom , c’est ici : http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/01/02/le-maroc-mise-sur-le-stockage-d-energie-sous-forme-d-eau-pour-produire-son-electricite_1286705_3244.html

      cordialement

      1. Geologue

        Ce que vous dite est tout à fait intéressant mais.
        si on veut équilibrer les pointes de consommation et de production entre pays où elles ne surviennent pas au même moment, cela veut dire :
        – que les gens acceptent de voir des lignes THT près de chez eux. Ça n’est pas gagné quand on voit ce qui se passe en Allemagne et dans le Cotentin. Les gens veulent bien l’électricité mais pas les fils; ceux qui préconisent les THT enterrées, outre que techniquement ça n’est pas encore possible sur de longues distances, devraient se pencher sur la largeur de la bande de terrain nécessaire (plusieurs dizaines de mètres). Tout compte fait, une ligne aérienne est moins visible dans le paysage. Ne me parlez pas de la ligne Franco-espagnole de Perpignan :il s’agit du cas très particulier de franchir une crête en creusant un souterrain.
        – si on veut remonter de l’eau dans les lacs pour la mouliner en heures creuses, cela veut dire que l’on s’accommode de lacs dont la variabilité du niveau empêche toute autre utilisation (pêche, tourisme) et dont la qualité de l’eau n’est pas aux standards habituels des lacs de montagne, notamment en terme de turbidité, de stratification en température et en qualité physico-chimique et donc de faune et de flore.
        Quand à trouver des sites nouveaux, je vous souhaite bon courage ! Vous aurez toutes les organisations environnementales sur le dos, plus les manifs des gens du cru.

        Voilà, à votre manière vous sombrez dans le technocratisme. Mais sur le fond je suis d’accord avec vous.

        1. Claudio

          Je suis complètement d’accord avec vous sur les réactions constatées , c’est vrai que les lignes haute tension n’ont pas la cote . La preuve ? j’aime pas trop .

          Concernant la construction de nouvelles STEP , il y en a en cours , en Suisse , à Linth Limmern , ce qu’on peut lire ici : http://www.nexans.fr/eservice/France-fr_FR/navigatepub_147243_-24472/Nexans_remporte_un_contrat_de_13_millions_d_euros_.html ,

          une autre à Nant de Drance , c’est ici : http://www.alpiq.ch/fr/ce-que-nous-offrons/nos-actifs/hydroelectricite/centrales-a-accumulation/nant-de-drance.jsp

          tandis que celle de Veytaux va voir sa puissance doubler , c’est ici : http://www.alpiq.ch/fr/ce-que-nous-offrons/nos-actifs/hydroelectricite/centrales-a-accumulation/forces-motrices-hongrin-lman-fmhl.jsp

          il y en a encore une autre en construction en Autriche à Gashurn , c’est ici : http://www.jeanpierregrau.com/2014/03/autriche-le-stockage-de-l-electricite-des-energies-renouvelables.html

          Ce n’est pas totalement désespéré .

          1. Geologue

            Content d’avoir une conversation enrichissante sur le sujet.
            >Je reviens sur un point : la santé des lacs ou retenues dont le niveau fait le yoyo. avez vous qq chose là dessus ?

          2. claudio

            Ce que je sais , c’est que les retenues naturelles ou artificielles norvégiennes qui pourraient être équipées en barrages ou en STEP sont situées en haute altitude , dans des zones inhabitées et difficiles d’accès . Pour l’instant , elles ne servent ni à la pêche ni aux loisirs . En général , sur l’impact des mouvements d’eaux sur la faune et la flore , je ne crois pas que j’ai jamais lu une étude sur le sujet . En existe t il ? Si vous en trouvez n’hésitez pas à me le faire savoir . merci .

  2. sipieter nicolas

    just un petit commentaire pour dire a ceux que ca pourrait interesser que,
    le solaire en autonomie ca marche d’enfer.
    j’ai une installation avec 4 panneaux 130w et 4 batteries de 165ah
    c’est donc une toute petite install pas bien chere mais malgres tout
    je suis en autonomie energetique complete.
    c’est comme de la magie. tout les matins je me leve je vais voir l’etat des
    batteries et elles sont quasiment tout le temps a 100% .
    elles se rechargent comme par l’air du temps,
    l’ordi tourne toute la journe, la tele, les lumieres juste a 3,4h du mat
    c’est trop fort.
    je suis pas pret de donner 1cents a edf de sitot.
    et aussi quand y’a une coupure generale, moi j’ai toujours de l’energie.
    voila c’etait juste pour dire qu »on a pas besoin de personne, ni norvege ni rien.
    l’energie est la, equippez vous et allez dire a edf et tout leur reacteurs nucleaire de merde d’aller tous se faire mettre un doigt au cul, pour citer coluche :)

    1. claudio

      Votre expérience est très intéressante . Pour ma part je viens de demander un devis pour parvenir à l’autonomie électrique . Mais il semble , en tout cas à partir des échanges que j’ai eu avec l’entreprise contactée , que ce ne soit pas facile à réaliser sauf à dépenser beaucoup d’argent .
      Alors pouvez vous me donner le nom de l’entreprise qui vous a équipé ? De plus j’aimerai connaitre votre emplacement géographique pour connaitre l’ensoleillement . Enfin , si toutefois vous voulez bien me donner ces informations , c’est vous qui voyez , je ne veux pas être indiscret .
      Je suis quand même étonné qu’avec 0,5 kW de puissance on puisse parvenir à l’autonomie . A partir des informations qu’on m’a donné , personnellement il me faudrait au moins 5 kW , soit au moins 10 fois plus . Tout dépend de ce que vous alimentez , peut être êtes vous très économe en énergie .

      cordialement

    2. admin

      Vous ne devez pas faire tourner grand chose de plus que votre ordinateur (portable) et des lumières…

      L’autonomie c’est bien en isolé, en agglomération ça n’a aucun sens.

      Par contre je milite pour le photovoltaique raccordé même sans rachat (en diminution de consommation électrique) qui est rentable dès aujourd’hui, et ce sans subvention !

      1. Claudio

        Les Allemands sont en avance dans le domaine de l’auto consommation : depuis environ 1 année , les nouvelles installations photovoltaïques qui ne sont plus subventionnées , et dont le prix de rachat des kWh sont inférieurs aux prix à la vente au compteur , sont maintenant prévues fonctionner en priorité en auto consommation chaque fois que c’est possible , le surplus étant racheté par le réseau .
        Normal puisque c’est plus intéressant pour les producteurs – consommateurs de consommer leur propre production que de la vendre .
        Comme le gouvernement veut limiter les injections photovoltaïques sur le réseau à 52 GW au plan national et que cette limite est assez proche , il y a maintenant une prime pour installer des batteries et ainsi augmenter la part de l’auto consommation .
        Résultat : l’auto consommation est en plein décollage en Allemagne … en attendant la suppression pure et simple des rachats d’électricité aux nouveaux producteurs dès que les 52 GW seront atteints .
        Certaines entreprises françaises se préparent à l’auto consommation ( en diminution de la consommation ) , c’est ce qu’on m’a proposé récemment .

  3. sipieter nicolas

    @claudio
    je suis a la hauteur du mans. c’est pas le sud hein? :)
    pour les entreprises je recommanderai bien le gars de chez batterie-solaire.com
    lui oui il m’a bien explique les trucs. bien conseille.
    mais je conseille d’acheter et monter soit meme
    (perso je touche pas au toits, je prefere les mats avec supports ou des bacs dedies genre renusol)
    et finalement c’est assez simple. ca se connecte tout seul part des embout « mc4″ c’est comme du clipo :)
    il fo savoir un ou deux trucs, comme par exemple il faut un regulateur entre les panneaux et la(les) batterie(s)
    et ensuite il faut un convertisseur pour convertir le 12volt en 220volt et voila.
    en se renseignant un peu sur quel regulateur, quel panneaux quel convertisseur acheter? comment les brancher ?
    et c’est tout. ca fonctionne tout seul :)

    pour estimer ma conso,
    j’eclaire une surface de 60m2 avec 4 lampes basse conso 3watts (equivalente en luminositee a du 40 ou 50w du style je me rappelle plus a quoi elles sont equivalentes, mais leurs conso est de 3watts et la luminositee est bonne.)

    une tele ecran plat marque philips trouve a super U 😉 etonnament peu energivore je l’ai choisie pour ca, elle consome 20watts (c’est une fullhd 22 ou 24 » un truc comme ca .. une tele plate quoi 😉

    un ordi portable oriente un peu sur les perfs (adaptateur 80watts, macbookpro)

    et puis un tel portable, une tablette, clef 3g, baffle bluetooth.
    (j’ai prevu de me prendre un frigo freecold prochainement, temporairement c’est une glaciere electrique qui tourne de temps en temps et vient rajouter a la consomation generale)

    donc voila pour tout ce qui tourne en permanence quand je suis debout.
    si besoin je laisse le portable a tourner la nuit l’ecran eteint. ca fait une 10aine de watts.

    au plein coeur de l’hiver, j’ai du faire tourner le groupe electrogene 2 fois pour recharger les batteries, y’avais vraiment pas de soleil pendant 1 semaine et quelque.
    et depuis c’est tout les jours plein a 100% :)
    moi je trouve ca plutot excellent

    @admin
    j’ai entendu parler de grille energetique inteligente, comme pour internet mais pour l’energie, ou chaque maison produirait une quantite d’energie qui serait ensuite partage sur le reseau avec les autres raccorfdes.
    c’est ce qui me tente le plus. a mon gout c’est ce qui a l’air d’etre le mieux.
    chaque maison faisant en fonction, soit de l’eolien, soit du solaire ou meme les 2..
    ca marche bien pour internet. beaucoup y croient. il me semble meme avoir vu un village en france participe a cette experience de grille energetique intelligente ou les point de consomation sont aussi des point de production.

    1. Claudio

      Merci de votre réponse . Effectivement vous ne dépensez pas beaucoup d’électricité .
      Pour ma part , mes ampoules consomment un peu plus et je possède plusieurs équipement supplémentaires , comme un frigo , un congélateur , un four électrique , un lave vaisselle , un micro ondes , une friteuse , et divers petits matériel de cuisine . Sans compter un aspirateur , et puis un double flux avec récupération de chaleur ( qui même s’il économise sur le chauffage consomme un peu d’électricité ) .
      J’ai aussi un chauffe eau et un adoucisseur d’eau , puis un lave linge .
      Pour l’essentiel je me chauffe au bois , mais en fin de nuit , ou dans la journée quand je suis absent du domicile , la pompe à chaleur prend le relai quand le chauffage au bois s’atténue .
      Je me vois mal supprimer ces commodités pour diminuer ma consommation . Alors , il me faudrait une installation plus conséquente que la votre .
      Si les prix en France étaient moins élevés , j’aurai déjà sauté le pas , mais quand je vois qu’en Allemagne où je me rends de temps en temps , les prix sont 3 fois moins élevés qu’en France pour les mêmes installations , j’ai du mal à me lancer . En fait , j’enrage de devoir payer 3 fois plus simplement parce que je suis en France .
      Je n’ai pas encore réussi à convaincre une entreprise allemande de faire le déplacement jusque chez moi même en leur proposant le gite et le couvert gratis et en leur promettant de bien les soigner .
      Le déplacement est trop important et le temps perdu sur la route également .

  4. sipieter nicolas

    @claudio
    oui, c’est sur, j’ai adapte mes equippements en fonction. si j’etais reste avec tout mes appareils habituels,
    sans me poser de questions, je ne tiendrai pas bien longtemps avec ma petite installation.
    mais en s’adaptant un peu au niveau des equippements en fait il en faut pas tant que ca de l’electricite pour faire ce qu’on veux faire. c’est juste qu’en france on est habitue aux equippements energievore et polluants.

    par example les ampoules basses conso, je les ai achete dans un supermarche normal, a cote des ampoules 15watt deja economes, il y’a les ampoules « led » ca consomme encore moins.
    ensuite la bouilloire, la cafetiere c’est vite 1000 a 2000watt, autant faire chauffer l’eau sur la gaziniere.
    et pour les autres equippements aussi, genre, la tele a cote de celle que j’ai choisi y’en avait des beaucoup plus gourmande en energie, pourtant le resultat est le meme, une tele plate d’une taille convenable et de bonne qualitee d’image c’est tout. alors tant qu’a faire je prends la tele qui consomme le moins et reponds a mes criteres technique, comme les dismensions, resolutions, rafraichissement, ports disponibles (hdmi/dvi ..)

    avec mes choix:
    + tele (20watt)
    + antenne tele (10watt)
    + ordi (20watt pour surf ou film, 80watt pour les jeux)
    + 4 lampes (4×3 watt)
    + clef 4g, tel portable

    je depasse pas les 60watts ou a peine la plupart du temps.
    donc je peux user de ces equipement plus longtemps.
    voyons voir si je me trompe pas: 60watt en 220volt ca fait 0.30ah.
    donc j’ai besoin de 3 heures pour que ca consomme 1ah (ampere a l’heure)
    mes batteries font 660ah une fois combinees. en sachant qu’il ne faut pas depenser ses batterie a plus de 50%
    pour pas les abimer, donc disons la moitie 330ah . ca donne une idee de la marge energetique utilisable.
    (reserve divise par conso) 330ah / 0.30ah = 1100 heures d’utilisation.

    maintenant si j’avais choisi sans regarder la puissance de mes appareils ca aurait pu donner ca:
    +tele (200watt)
    + antenne (10watt)
    +ordi (200-500watt)
    + 4 lampes (4 x 60watt)
    + modem satellite ou box internet classique (100watt)

    rien que la j’ai 750watt en convertissant ca fait du 3.5ah … l’energie va descendre beaucoup plus vite.
    ca peu devenir un gouffre si on fait pas attention.
    (reserve divise par conso) 330ah / 3.5ah = 95heure d’utilisation.
    … alors que le resultat final est le meme qu’en haut ca me fait depenser l’energie a une vitesse bien plus importante.. pour rien.

    quitte a etre en autonomie, autant utiliser des equippement basse conso.
    cote ordinateur, les macintosh sont interessants ils consomment assez peu.
    cote eletro-menager, par ex le frigo, y’a ca: frigo autonome freecold
    http://www.batterie-solaire.com/refrigerateur-solaire-freecold-210l-c2x7637676

    si on fait pas comme ca ca n’a pas de sens d’etre en autonomie et de gaspiller sa propre energie avec des appareils vorace de l’ancienne epoque ou on aimait bien que les gens suscitent la ligne edf sans autre raison apparente que de justifier la creation de plus de reacteur nucleaire au vu de la demande energetique.
    si les gens n’etaient pas demandeur de cette energie edf ne pourrait plus justifier leur reacteurs.
    et ils le sont (en demande, les gens) parcequ’on leur a fait croire que pour se chauffer il fallait un chauffage 2000watt ou pour faire bouillir de l’eau, ou regarder la tele ..
    en vrai on peu faire les memes choses, avec une fraction de l’energie depensee habituellement.

    c’est pas moi qui suis economme en energie, c’est mes equippement qui le sont. moi j’utilise l’energie toute la nuit tout le temps, je suis pas econome du tout.

    1. admin

      Votre solution est impossible pour moi pour une raison toute simple : maison BBC = cuisson au gaz proscrite (elle est très étanche à l’air !). Et avec la cuisson électrique, on oublie l’autonomie énergétique. Du moins à petit prix. Et sans cuisson au gaz, on exclut aussi l’abonnement gaz… Donc pas de chauffe-eau gaz mais thermodynamique. Pas de radiateur gaz, mais poêle de masse + grille-pains électriques en appoint dans les chambres. Bref, j’ai 3kW sur le toit en revente.

  5. sipieter nicolas

    -four electrique
    gaz

    -machine a laver
    oui evidemment. la mienne fait 300watt au lavage et 200watt a l’essorage.
    mais meme un peu plus gourmand c’est possible aussi avec une install solaire 520w
    (attention au choix du convertisseur 12v->220v il faut qu’il puisse supporter ce que vous voulez brancher)
    mais sinon aucun soucis a utiliser ce genre d’equippement. comme leur utilisation est ponctuelle je n’en avfait pas parle.

    -frigo
    frecold (on parle d’etre en autonomie hein? )

    – congelateur
    freecold :)

    – ampoules
    technologie led. la lumiere est la meme, la conso moindre.

    – lave vaisselle
    pareil que la machine a a laver, c’est possible aussi d’en trouver des qui sont basse conso en plus je pense.

    – micro ondes
    oui pourquoi pas pour ceux qui aiment. moi je prefere pas.

    – une friteuse
    il doit bien y avoir moyen de faire bouillir de l’huile sans electricitee je pense.

    – aspirateur
    oui il doit bien y en avoir des pas trop gourmand, pourquoi pas, ca dure pas longtemps.

    – double flux avec récupération de chaleur
    la j’en sait rien du tout, pour moi c’est: une bonne isolation, et un poelle a bois. 0watt.

    chauffe eau -> gaz

    adoucisseur d’eau -> purificateur d’eau filtre katadyn (http://www.auvieuxcampeur.fr/combi-plus.html)
    ca s’adapte au robinet pas besoin de pomper, sauf en deplacement avec.

    et voila avec la meme installation que moi vous passez en autonomie aussi.

    1. Claudio

      Si je résume votre façon de faire , ça repose sur 2 choses :
      1- utiliser du matériel le plus performant en terme de consommation d’électricité
      2- transférer le plus possible de consommation d’électricité vers le gaz .

      OK ;

      Je ne veux pas vous critiquer , c’est juste le résultat de ma libre expression sans plus , mais je vois dans cette façon de faire un inconvénient .
      La France importe 12 milliards d’euros de gaz par an ( chiffre 2011 en arrondi ) . Ce qui , sur la base de cette année là , fait 120 milliards d’euros sur 10 ans ; quand même !
      Alors en développant votre technique , il y aurait transfert d’une partie de la consommation actuelle d’électricité vers le gaz , ainsi la facture française pour le gaz augmenterait encore . Et notre dépendance énergétique également .

      Pour ma part , je ne consomme pas de gaz et si je pouvais passer en autonomie électrique ce serait sans remettre en cause mon indépendance vis-à-vis du gaz .

      Autre chose , en reprenant vos calculs je ne parviens pas aux mêmes résultats que vous .

      Quand votre consommation est de 60 W ,
      puisque vos batteries ont la caractéristique de 165 Ah sous 12 V , j’arrive à ceci :

      Quand vous consommez 60 W sous 220 V , en intensité la consommation est de 60 W / 220 V = 0,273 A sortie onduleur ( puisque W = UI et donc que I = W/U ) .

      A l’entrée de l’onduleur ( côté batteries ) , en négligeant les pertes de l’onduleur , pour que les batteries fournissent 60 W sous 12 V , il faut un débit de 60 W / 12 V = 5 A
      ( puisque I = W/U ) .

      Avec 165 Ah et un débit de 5 A , vos batteries peuvent tenir 165 Ah / 5 A = 33 h .

      Pour résumer :
      à l’entrée de l’onduleur vous avez 60 W = 12 V X 5 A ;
      à la sortie de l’onduleur vous avez 60 W = 220 V X 0,273 A .
      l’onduleur transforme l’électricité continue en alternatif ,
      le 12 V en 220 V et le courant de 5 A en 0,273 A .

      On peut calculer d’une autre façon :

      vos batteries ont une capacité de 165 Ah sous 12 V , soit 165 Ah X 12 V = 1.980 Wh ou 1,98 kWh .
      Avec une telle capacité de 1.980 Wh et une charge de 60 W , elles peuvent tenir
      1.980 Wh / 60 W = 33 h .
      Même résultat .

      Sans tenir compte qu’il ne faut pas décharger complètement des batteries et que l’onduleur fait quelques petites pertes lors de la conversion .

      Bien sur , je peux me tromper , mais je n’arrive pas au même résultat que vous .

  6. Maxime

    Une étude intéressante sur l’autoconsommation et stockage de l’électricité photovoltaïque dans le résidentiel en France :

    http://energeia.voila.net/solaire/pv_autoconso_stockage_france.htm

    Comme il est dit « L’autoconsommation et le stockage en cycle quotidien de l’électricité photovoltaïque en France permet de ne pas soutirer d’électricité du réseau aux heures de pointe (18 à 22 h) en toutes saisons, y compris l’hiver. Cela permet aussi d’injecter plus d’électricité sur le réseau (vente) que d’en soutirer (achat) en moyenne annuelle et de réaliser l’essentiel des achats aux heures de nuit (heures creuses). »

    L’exemple doit être adapté selon les consommations de chacun et les régions.

    1. Claudio

      merci .
      c’est un bon résumé .
      Il manque quand même une chose : le prix de revient du kWh produit et autoconsommé en fonction du prix du kW de puissance installé .
      En effet , si on parle d’autoconsommation autant connaitre le prix de revient de ce qu’on consomme .
      Bien entendu , on peut faire le calcul soi même , mais tout le monde ne sait pas le faire .
      En tout cas ce site vaut le détour . Les idées toutes faites et fausses régulièrement entendues sur les écrans de télé y sont remises en cause .

  7. Maxime

    Une autre étude sur le stockage de l’électricité solaire photovoltaïque

    http://energeia.voila.net/solaire/stockage_solaire_pv.htm :

    Avec des données techniques à connaître pour ne pas se tromper dans ses choix.

  8. Devenir Trader

    Je vous remercie vraiment pour cette mine d information.

  9. Seb

    Cet article est vraiment très intéressant.
    Les compléments d’informations dans les commentaires le sont tout autant !

    Je m’intéresse depuis peu au modèle Norvégien pour la production d’énergie et c’est vrai qu’on aurait des leçons à en tirer !!

  10. Devenir Riche

    Je vous remercie bien pour cette mine d info.

  11. Streaming Jav Online Free - JavPlay

    We stumbled over here different page and thought I might check
    things out. I like what I see so now i’m following you.
    Look forward to looking at your web page yet
    again.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>